Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Rêve de volant

De la manière dont on peut aimer conduire des voitures de sport.

Dans un bain de chartreuse

Publié le 30 Août 2015 par Matou DeMatou in Rallye

Dans un bain de chartreuse

La liste des rallyes régionaux auxquels je souhaite participer en 2016 est en cours d'établissement. Vraisemblablement quatre d'entre eux sont dans mon viseur dont celui de la chartreuse fixé en général à la fin du mois d'aout.

Ce samedi 29 aout,nous avons donc décidé avec Dom de nous imprégner de l'ambiance du "2015", histoire de voir à quelle sauce j'allais être mangé l'année d'après.

Le rallye est organisé autour de Saint Laurent du Pont dans l'Isère, une ville que je connais bien pour l'avoir traversée des dizaines de fois avec mes parents lorsque nous rallions la ville d'Apt, situé dans le massif du Luberon, à Chambéry, capitale de la Savoie, où j'ai passé une partie de mon enfance. La démystification des lieux était acquise à la lecture mémorisée des courbes de l'asphalte qui nous amenaient vers la bourgade.

L'idée était de comprendre comment est organisé un rallye régional pour un compétiteur débutant, en dehors du fait qu'il faut rouler vite dans des tracés de spéciales (notées ES pour Epreuves Spéciales).

C'est simple et compliqué à la fois car la logistique de cet événement demande beaucoup d'imagination, l'équation étant de faire vivre 150 voitures de rallye dans des rues, sur des places, dans des chemins entourés de toutes les infrastructures de transport (remorques, fourgons,...) de maintenance (Assistances, pneumatiques,..) d'accueil des spectateurs (Boutique, buvette) et j'en passe...

Bref, il y a des incontournables:

  • Le parc à remorque
  • Les zones de vérifications (on est en France ,ne l'oublions pas)
  • Le parc fermé
  • Le PC course et le podium

Et donc nous nous sommes baladés la bouche en cœur au milieu de tout ce petit monde, écoutant telle ou telle conversation, passant la tête à la fenêtre de quelques voitures, regardant œuvrer les inspecteurs techniques et autres personnes dont les inscriptions sur les T Short nous faisaient comprendre qu'ils pouvaient nous faire reculer d'un simple geste de la main.

Panneau "Kafkaien", vérifications techniques, parc fermé,...Panneau "Kafkaien", vérifications techniques, parc fermé,...
Panneau "Kafkaien", vérifications techniques, parc fermé,...Panneau "Kafkaien", vérifications techniques, parc fermé,...Panneau "Kafkaien", vérifications techniques, parc fermé,...

Panneau "Kafkaien", vérifications techniques, parc fermé,...

Ensuite, nous sommes allés voir un début de spéciale ES1 à l'épingle de St Franc (pour les connaisseurs) mais ce n'était pas l'objet de notre visite.

Nous étions ravis de notre sortie car, avec le beau temps, la convivialité était bien là. Je m'imaginais déjà avec tous en train de partager un moment de vie intense et c'est pour cela que dans la foulée nous sommes allés nous balader au bord du lac de Paladru avec des images plein la tête....

Jean-Philippe.

Commenter cet article

Pascal 30/08/2015 21:42

Pas trop de pression, ça ce n'est que le haut de l'iceberg ...